SEPTEMBRE 2021

nuclear-power-plant-g1e3f093ca_1920

Actualités :  

Gaz et électricité, pourquoi les prix explosent (et ce n’est pas fini) ?

Alors que l’hiver approche, professionnels comme particuliers doivent régler des factures d’énergie de plus en plus élevées. Voici notre analyse sur ce phénomène mondial. 

Plusieurs facteurs sont en cause : 

  • La France ne dispose pas de gaz sur son territoire et importe 99% de sa consommation de gaz naturel, elle est donc exposée, comme le reste de l’Europe, aux variations des prix de marchés (européens et mondiaux).
  • La reprise économique mondiale post-Covid engendre une forte demande en gaz. Les principaux pays producteurs ont du mal à fournir l’offre qui est absorbée par l’industrie asiatique.  
  • La Russie (principal fournisseur de gaz en Europe) refuse de fournir des volumes additionnels afin de garder des prix élevés
  • La flambée des cours du gaz influe directement les tarifs de l’électricité. 
  • En France, les stocks sont suffisants pour l’hiver à venir mais ce n’est pas le cas de nos voisins européens. Ils viendront à manquer de gaz et cela aura une répercussion directe sur les marchés

Quelles mesures sont prises pour les particuliers ?  

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière une série de mesures à destination des particuliers qui visent à endiguer la hausse sans précédent des prix de l’énergie.

Tout d’abord, les tarifs réglementés de vente du gaz seront gelés durant l’hiver, les hausses à venir ne se feront sentir sur la facture des ménages qu’au printemps. Pour l’électricité, des réductions de taxes (sur l’assiette de la TVA ou de la CSPE) seront mises en place pour limiter la hausse du TRV de février prochain. 

Pour les entreprises, aucune mesure n’est pour l’instant annoncée : 

Le gouvernement a tranché. Le prix de l’ARENH restera au beau fixe pour 2022. Le consensus s’est fait lors de l’assemblée du sénat le 22 septembre. L’ARENH reste stable car la Commission européenne n’a pas encore pu se positionner sur la question. Dans ce type d’institution, le processus de prise de décision est long. 

Cependant le 23 septembre, la Commission Européenne a mis en place des mesures exceptionnelles pour amortir la flambée des prix de l’énergie qui touche actuellement l’Europe. Dans les prochaines semaines, le plafond de l’ARENH ne tomberait-il pas dans cette catégorie ? 

Un rehaussement du plafond permettrait aux consommateurs Français de bénéficier davantage des volumes d’ARENH, vendus 42 €/MWh par EDF dans un contexte où les prix de marché avoisineraient les 111 euros/MWh en 2022. 

Suite à cette hausse historique, les gouvernements européens réfléchissent à différentes solutions pour protéger le pouvoir d’achat des consommateurs français (btb & btc). En France des mesures d’ordre fiscal sont en pourparlers (telle que la diminution de la CSPE). Actuellement, celle-ci coûte 22,5 €/MWh consommés.

hole-g4f17f7e11_1920

Tendance marché :

Le prix de l’électricité est désormais complètement dépendant du prix du gaz, qui vogue de record en record. Les cuves de stockage de gaz se vident et les meilleurs experts s’inquiètent et s’accordent sur le fait que seul un hiver doux pourrait entraîner une redescende rapide des prix. 

Il est désormais peu probable que le démarrage de Nord Stream II se fasse suffisamment tôt pour changer la situation à l’hiver 2021-2022. La Commission européenne et l’Agence internationale de l’énergie ont demandé à la Russie de faire son maximum pour augmenter ses flux d’export vers l’Europe.

Quelques articles pour aller plus loin :