Juin 2021

wind-turbine-2218467_1920

Actualités :

Malgré la hausse permanente des prix de l’électricité ainsi qu’une pression croissante des associations de consommateurs sur le gouvernement, le mois de juin n’a pas apporté de changement sur la législation de l’ARENH.  

L’obligation totale de la période 5 du dispositif des CEE culmine désormais à 2500 TWhc pour la période 2022 – 2025 contre 2133 TWhc pour la période 2018 – 2021. Toutefois l’électricité et le gaz ne sont pas logés à la même enseigne : l’obligation pour le gaz augmente de 50% et, à contrario, celle de l’électricité baisse de 11%

Le 28 juin, la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) a rendu public son observatoire trimestriel du marché de l’électricité. Le bilan s’avère positif pour l’ensemble des fournisseurs alternatifs avec plusieurs centaines de milliers de clients résidentiels et professionnels conquis. 

winter-5101591_1920 (1)

Tendance marchés :

Des prix de l’énergie en dents de scie. En effet, une forte hausse a marqué le début du mois laissant place à une baisse conséquente les mardi et mercredi 18 et 19 mai. Le contrat à terme d’électricité a baissé de 8euros/MWh pour 2022 sur ces deux jours. Une nouvelle hausse de 3 euros fut notée le jeudi 20 mai avant de revenir progressivement à leur niveau précédent.

Des sauts de prix expliqués par le tarif du CO2 qui réagit fortement aux mouvements des marchés d’actions américains et des cryptos. Il existe une corrélation entre le prix des EUA et les actifs financiers, due à la présence de plus en plus importante des spéculateurs sur le marché dans un contexte d’offre faible. Cela se répercute fortement sur le prix de l’énergie créant alors des mouvements passant d’extrêmes à d’autres. Une situation difficile à expliquer avec les fondamentaux de marchés.

 

Quelques articles pour aller plus loin